HONORIUS AUGUSTODUNENSIS


HONORIUS AUGUSTODUNENSIS
HONORIUS AUGUSTODUNENSIS

HONORIUS AUGUSTODUNENSIS (1080-env. 1150)

Souvent appelé à tort Honorius d’Autun, cet écrivain réputé mystérieux pour le peu de détails qu’on sait de sa vie et pour (on doute même parfois de son existence, en supposant que ses écrits ne sont qu’une compilation) et pour son goût de l’arcane a dû naître en Angleterre, où il fut l’élève d’Anselme de Canterbury. Il vécut sous l’habit des bénédictins «celtiques», presque en ermite, dans les environs de Ratisbonne, qu’il appelle Augustodunum; il y rédigea une œuvre littéraire considérable, très variée et d’un grand intérêt historique: la Somme de l’univers (Summa universalis ), encyclopédie historique, l’Image du monde (Imago mundi ), encyclopédie scientifique, des compilations bibliographiques et prosopographiques, des libelles polémiques en faveur du pape contre l’empereur, des manuels de liturgie, une compilation de sermons, le Miroir de l’Église (Speculum Ecclesiae ), des commentaires de la Bible et surtout des ouvrages de doctrine, où il est le plus original. Le Lucidaire (Elucidarium , vers 1100?), qui traite de la lumière apportée par la doctrine chrétienne aux questions humaines, est le premier traité systématique et complet de théologie médiévale; il reçut dès les premiers manuscrits le sous-titre de «Dialogue sur la somme de toute la théologie chrétienne». Sous la forme de questions d’un élève et de réponses du maître, il traite dans le premier livre de Dieu (Création, Incarnation, vie de Jésus, Rédemption), dans le deuxième de l’homme et de l’Église (bien et mal, grâce, sacrements), dans le dernier de la vie future après la mort (Jugement dernier, Paradis, Purgatoire et Enfer). Honorius consacre plusieurs autres œuvres à des points de doctrine (en particulier, rapports de la liberté et de la grâce dans le traité Du libre arbitre ) et de discipline ecclésiastique. Vulgarisateur, il veut répandre parmi les desservants des paroisses de Germanie, légèrement formés à la théologie, la doctrine de saint Augustin et de saint Anselme en termes clairs et dans un latin élégant. Il n’invente rien, mais la pratique de la pensée symbolique établit sans cesse des rapports entre la nature (macrocosme) et l’homme (microcosme) qui en est le reflet, et permet des adaptations, des commentaires et des additions infinis. Le Lucidaire connaît un succès immense et immédiat: recopié en de multiples exemplaires, il inspire la mise par écrit des visions et révélations de la moniale allemande Hildegarde, abbesse de Bingen (1098-1179), et l’organisation du Jardin des délices (Hortus deliciarum , 1170?) d’Herrade de Landsberg. Il est traduit dans toutes les langues de l’Occident, encore repris vers 1250 en anglo-normand par Gilbert de Cambres, moine de Balbec (près de Rouen) qui, dans son Lucidaire , développe les deux premiers livres et traduit le troisième; il sert à la vulgarisation auprès des laïcs dans la Lumière as lais ou Livres des créatures de l’augustin anglais Pierre de Peckham ou d’Albernon (1267). Si périmé fût-il chez les doctes, le platonisme facile d’Honorius n’a pas cessé d’inspirer les traités dévots jusqu’à la fin du Moyen Âge. Il marque un intérêt grandissant au XIIe siècle pour les disciplines profanes, les sciences, la géographie légendaire. Son bestiaire fantastique aurait inspiré le tympan de Vézelay. L’un et l’autre, en tout cas, puisent au même folklore, ce bien commun de l’Occident, plus que millénaire.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Honorius Augustodunensis — Honorius Augustodunensis, auch Honorius von Autun, († etwa 1151) war ein sehr populärer christlicher Theologe des 12. Jahrhunderts, der zahlreiche Schriften zu vielen Themen verfasst hat. Er schrieb auf nicht scholastische Weise, in lebendigem… …   Deutsch Wikipedia

  • Honorius Augustodunensis — (died c. 1151), commonly known as Honorius of Autun, was a very popular 12th century Christian theologian who wrote prolifically on many subjects. He wrote in a non scholastic manner, with a lively style, and his works were approachable for the… …   Wikipedia

  • Honorius von Autun — Honorius Augustodunensis, auch Honorius von Autun, († etwa 1151) war ein sehr populärer christlicher Theologe des 12. Jahrhunderts, der zahlreiche Schriften zu vielen Themen verfasst hat. Er schrieb auf nicht scholastische Weise, in lebendigem… …   Deutsch Wikipedia

  • Honorius of Autun — • A theologian, philosopher, and encyclopedic writer who lived in the first half of the twelfth century Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Honorius of Autun     Honorius of Autun …   Catholic encyclopedia

  • Honorius — may refer to: * Honorius (emperor) (Flavius Augustus Honorius), western Roman emperor 395 423 * Honorius of Canterbury (Saint Honorius), archbishop of Canterbury 627 655 * Honoratus of Amiens (Saint Honorius of Amiens), bishop of Amiens * Pope… …   Wikipedia

  • Honorius — (lat. der Ehrenvolle) ist der Name folgender Personen: Honorius Augustodunensis († um 1151), Kirchenschriftsteller Honorius von Amiens († um 600), Bischof von Amiens Honorius von Brescia († 586), Bischof von Brescia Honorius von Canterbury (†… …   Deutsch Wikipedia

  • HONORIUS — I. HONORIUS 46. Rom. Imp. cum fratre Arcadio A. U. C. 1149. Imp. ipse Occidentis, A. C. 395. fil. Theodosii Mag. ex Flacilla regiminis curâ a Patre Stiliconi commissâ, Gildone Africae praeposito, dum ille adolescerer. Sed uterque infidus: et… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Honorĭus — (römischer Name, d.h. der Geehrte), I. Römischer Kaiser: 1) Flavius H., Sohn des Kaisers Theodosius I., geb. 384 n. Chr., wurde 393 zum Augustus ernannt u. erhielt 395 nach seines Vaters Tode, unter Vormundschaft des Stilicho, das Abendländische… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Honorius of Autun — (twelfth century)    Theologian.    Little is known of the life of Honorius of Autun except that he was a priest, a teacher and a prolific writer. His books covered a variety of subjects, but the most popular include the Imago Mundi on geography… …   Who’s Who in Christianity

  • HONORATUS Augustodunensis — floruit sub Henrico V. Imp. A. C. 1120. Auctor, inter alia, Chronici, libri de Scriptoribus Eccl. quem inscribit, de leminaribus Ecclesiae, Dialogi de Praedestinatione et Libero arbitrio, Commentariorum in libb. Salomonis, etc. Simler. in Bibl.… …   Hofmann J. Lexicon universale